BETA
Unveiling of the new open data website
Données ouvertes

Géologie et épaisseur des dépôts meubles

Data updated at 2020-11-11

Published by

Ville de Montréal

La carte de la géologie des sols de surface de l’Île de Montréal est une image qui identifie la nature des sols, par leur lithologie et leur origine. La légende identifie chaque type de sol par une couleur différente, résumant sa composition (ex. sable, argile, silt ou limon), en plus de son origine ou de son mode de déposition (ex. till glaciaire, dépôt marin ou fluviatile). Elle provient d’une publication de la Commission géologique du Canada *** . Cette publication traite non seulement de l’identification mais aussi des propriétés des «dépôts meubles». En géologie, le terme «dépôts meubles» désigne tous les sols meubles, par opposition aux rocs ou «formations consolidées».

La carte de l’épaisseur des dépôts meubles pour sa part présente les courbes montrant l’épaisseur des dépôts meubles sur le territoire de l’agglomération de Montréal en 1975.

* «Caractéristiques géologiques et géotechniques des dépôts meubles de l’Île de Montréal et des environs, Québec», V.K. Prest et J. Hode Keyser, 1982, Commission géologique du Canada, Étude 75-27

Data

Name Format Size Last Changed Download
Geologie des dépôts meubles web -- 4 years ago
Géologie des dépôts meubles - KMZ avec symbologie kmz -- 4 years ago
Courbes des épaisseurs des dépôts meubles web -- 4 years ago
Courbes de l'épaisseur des dépôts meubles - Carte géoréférencée jpeg -- 4 years ago
Légende - Géologie des dépôts meubles pdf -- 4 years ago
    Geologie des dépôts meubles
    Géologie des dépôts meubles - KMZ avec symbologie
    Courbes des épaisseurs des dépôts meubles
    Courbes de l'épaisseur des dépôts meubles - Carte géoréférencée
    Légende - Géologie des dépôts meubles

Methodology

Les études sur le terrain pour l’identification des sols ont été entreprises par V.K. Prest en 1951-52, par des descriptions détaillées faites sur différents sites d’excavation pour des services publics. J. Hode Keyser collabora à l’étude à partir de 1954, alors qu’il était professeur à l’École Polytechnique de l’Université de Montréal, puis ingénieur au Laboratoire de contrôle et de recherche de la Ville de Montréal, laboratoire qu’il dirigera de 1964 à 1973. Tous les essais visant à établir les propriétés physiques et mécaniques des sols qui sont présentés dans la publication ont été faits au Laboratoire de la Ville et à l’École Polytechnique de Montréal.

###Contenu et usage de la carte###

La couleur correspond à la composition du sol indiqué en légende. Sauf exception ***, le type de sol cartographié est celui qui était présent avant l’urbanisation, sur une épaisseur de plus de ± 1 m. La légende décrit l’origine et la composition des sols, dans l’ordre chronologique de déposition des différentes formations géologiques rencontrées sur l’Île, allant du plus ancien vers le plus récent.

La carte de la géologie des sols de surface et celle des épaisseurs de dépôts meubles sont des outils particulièrement utiles à tous les professionnels impliqués dans les travaux de construction de toutes natures. Elle renseigne non seulement sur la composition du sol, mais aussi sur ses propriétés géotechniques. Elle peut aussi renseigner tout citoyen qui possède ou veut acquérir une propriété, sur la nature des sols généralement présents sous les fondations des bâtiments dans un secteur du territoire montréalais.

L’usage des cartes est toutefois soumis à des limitations quant aux informations qu’on en extrait. L’information à un point donné est le résultat d’une interprétation à partir d’un nombre limité de relevés effectués et n’est pas nécessairement exacte ni précise. De plus, des activités survenues après la publication des données peuvent avoir changé la composition du sol. Avant de planifier ou d’effectuer des travaux, il est donc nécessaire de consulter un professionnel qui pourra valider ces informations et les compléter par les études appropriées. Pour ces raisons, les auteurs et les organismes qui diffusent cette information, notamment la Ville de Montréal, ne pourraient pas être tenus responsables de son utilisation par des tiers.

* Les exceptions sont par exemple les zones où aucune donnée sur les sols n’était disponible lors des études, telles les carrières de roc déjà exploitées.

Territories

Ahuntsic-Cartierville

Agglomération

Anjou

Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce

Lachine

LaSalle

Le Plateau-Mont-Royal

Le Sud-Ouest

L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Montréal

Montréal-Nord

Outremont

Pierrefonds-Roxboro

Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles

Rosemont–La Petite-Patrie

Saint-Laurent

Saint-Léonard

Verdun

Ville-Marie

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Additional Info

Publisher

Service des infrastructures du réseau routier - Division expertise et soutien technique

Temporal coverage

1975-01-01

Source (URL)

--

Update frequency

notPlanned

Last updated

14 days ago

Creation date

2016-11-30

Ville de Montréal

Montréal estime que les données ouvertes sont un élément central dans l’atteinte des objectifs en matière de transparence et de développement économique, mais aussi dans la résolution des défis urbains. Plus ces données sont rendues publiques et partagées avec la communauté, plus elles seront exploitées à leur plein potentiel dans un écosystème montréalais en pleine effervescence.